Instruments de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Yusuké Y. Offhause

Yusuké Y. Offhause

Yusuké Y. Offhause

Plasticien

Le projet de Yusuké Y. Offhause s’inscrit dans une démarche pluridisciplinaire généreuse et participative. Misant sur un habile jeu d’échelle, il confectionnera un vrai musée de petite taille, présent sur deux continents: il y offrira une visibilité unique à des artistes qui n’auraient jamais eu les moyens de réaliser des œuvres qui correspondent à la taille imposée par les lois du marché. L’espace architectural ainsi créé propose un riche dialogue entre beaux-arts et arts appliqués, alors que le site web fera perdre tout repère conventionnel aux visiteurs.
Le jury des bourses et prix culturels 2019

Yusuké Y. Offhause est un artiste franco-japonais, né à Tokyo en 1985. Après avoir fréquenté divers ateliers parisiens, il entame ses études à l’Ecole supérieure des arts appliqués Duperré. En 2011, il rejoint la Haute Ecole d’art et de design de Genève (HEAD) pour y obtenir un master en arts visuels, puis un DAS au Centre d’expérimentation et de réalisation en céramique contemporaine (CERCCO).
Son travail – au sein duquel la frontière entre l’art et le design reste floue – explore la notion d’imperfection comme une qualité plastique. Elle peut être, selon lui, une source de création et jouer un rôle esthétique. Usant de la sculpture et de l’installation comme principaux médiums artistiques – avec un fort attrait pour la céramique et l’architecture –, il utilise aussi d’autres matériaux, tels que la photographie, le plexiglas, le métal, la cire ou encore le pain…
Plusieurs de ses projets ont obtenu le soutien d’institutions telles que le Fonds d’art contemporain de la Ville de Genève, Pro Helvetia et la Fondation Ikea Suisse. Son travail a notamment été présenté à l’exposition GET OUT, de la Fondation BNP Paribas Art Awards (2015), à la Halle Nord (2016) et à la NOV Gallery (2017) à Genève, au Swiss Design Awards 2018 et, plus récemment, à La Maréchalerie – centre d’art contemporain à Versailles (2018) et au FRAC Grand Large – Hauts-de-France à Dunkerque (2019).

La Bourse culturelle Leenaards me permettra de réaliser le projet auquel je rêve depuis tant d’années : développer des musées transportables invitant des artistes à organiser leurs expositions "monumentales" miniatures. Il s’agira d’une véritable activité muséale, qui se tiendra au sein de deux architectures de dimensions miniatures, l’une en Suisse et l’autre au Japon. Le futur site web, qui fera intégralement partie de l’œuvre, rendra leurs dimensions ambiguës.