Instruments de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Charlotte Herzig

Charlotte Herzig

Charlotte Herzig

Plasticienne

Charlotte Herzig est peintre et son approche est jubilatoire. Que cela soit pour des compositions murales monumentales ou sur la toile, sa pratique vise à une immersion dans un espace pictural composé de plans subtilement colorés et fluides à la fois, où se mêlent volumes, courbes et coupes. L’organisation de l’espace comme le rapport fond/forme et l’importance de la gestuelle conduisent à une facture étonnante qui se revendique comme onirique et qui s’attache aux conditions d’apparition de l’image. Ainsi, ses compositions réitèrent, si besoin était, le potentiel de la peinture – aujourd’hui encore – dans le champ du contemporain.
Le jury des bourses et prix culturels 2021

Charlotte Herzig est née en 1983 à Vevey. Après avoir vécu à Los Angeles et Berlin, elle vit et travaille aujourd’hui à Bruxelles. Diplômée de l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL) en 2007, puis du San Francisco Art Institute (Master of Fine Arts – Painting Department) en 2012, elle a également été membre du collectif Blakam à Lausanne, actif aux Ateliers Bellevaux, de 2006 à 2008.

Son travail a été montré au Kunsthaus Langenthal (2015), à Frankfurt am Main (2016 et 2018), à Berlin (2016), à Studiolo à Milan (2016), à LambdaLambdaLambda à Pristina (2017), à Bombon Projects à Barcelone (2018), à la galerie ASPN à Leipzig (2019), au Commun à Genève (2019), à Artemis Fontana à Paris (2020), à la Galerie Wilde à Bâle (2020) ou encore à Tarmak22 à Gstaad (2020).

Lauréate du Prix Kiefer Hablitzel en 2007 et 2008 et du Nestlé Young Art Prize 2016, elle collabore depuis cette même année avec le collectif de théâtre romand Old Masters.

Représentée par la Galerie Wilde (Genève/Bâle), elle prépare actuellement I Like a Bigger Garden, une exposition en trio avec Ben Sledsens et Joséphine Troller, au Kunstmuseum de Lucerne (juillet-octobre 2021).

A l’origine de mon travail se trouve mon intérêt pour les questions liées au corps, à la guérison et aux paysages. Ma pratique repose sur l’écoute et la transcription de mouvements intérieurs. J’observe les usages de l’intuition dans les domaines du rêve et de la vision, renvoyant à une éthique féminine et à des pratiques du corps expérimentales. Mes travaux agencent des motifs peints qui génèrent des espaces abstraits, cosmiques et organiques invitant à l’immersion.