-->

Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Natacha Donzé

Natacha Donzé

Natacha Donzé

Peintre

La recherche de Natacha Donzé est celle d’un peintre d’aujourd’hui; elle prend des directions multiformes, mais elle reste attachée à la question fondamentale de la planéité de la surface peinte et du recours au motif. Sa curiosité pour des techniques a priori artisanales procède de la nécessité d’enrichir sa pratique et de décloisonner les champs et, en cela, elle a toute sa pertinence et son actualité.
Le jury des bourses et prix culturels 2018

Née en 1991 dans le canton de Neuchâtel, Natacha Donzé vit et travaille à Lausanne. Après avoir obtenu un diplôme en design textile à Paris en 2011, elle poursuit sa formation à l’Ecole cantonale d’art de Lausanne (ECAL) et obtient un Bachelor en arts visuels en 2014.
La pratique artistique de Natacha Donzé est centrée autour du médium de la peinture. Ses œuvres picturales sont une combinaison d’images synthétisées par notre cerveau, distillées sans hiérarchie par notre mémoire. Elle met en place un processus de reconnaissance d’images où les fragments d’objets et lieux stéréotypés de notre société se côtoient…
Natacha Donzé a déjà présenté son travail lors de plusieurs expositions personnelles et collectives, dans des galeries d’art indépendantes, notamment l’Espace Quark à Genève, Harpe45 à Lausanne ou encore l’espace Milieu à Berne. Son travail est également présenté dans diverses institutions. En janvier 2018, elle participe à la Biennale d’art contemporain au Musée des beaux-arts de La Chaux-de-Fonds et obtient le Prix Jeune Talent. À cette occasion, l’une des peintures exposées a fait l’objet d’une acquisition et entre ainsi dans la collection du musée.

Je souhaite réaliser plusieurs nouvelles séries de peintures et, en lien avec celles-ci, produire des sculptures faisant appel à des techniques artisanales singulières telles que la marqueterie ou la gravure sur verre. Je désire élargir ainsi ma pratique en m’investissant dans le processus de fabrication lui-même, dans l’atelier de l’artisan. Ce projet soutenu par la Bourse culturelle Leenaards vise à la fois l’échange et la transmission de savoir-faire, aussi bien technique qu’au niveau de son histoire.