Instruments de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Julie Campiche

Julie Campiche

Julie Campiche

Compositrice et harpiste

L’identité artistique de Julie Campiche est marquée par une approche picturale des couleurs sonores et un talent inné pour les mélodies suspendues. Elle emmène l’auditeur·trice dans des paysages sonores à la fois inattendus et familiers.
Ses récents débuts dans la composition pour orchestre ouvrent un nouveau champ d’expression à cette voix déterminée qui a encore beaucoup à raconter. La bourse lui permettra de rencontrer des spécialistes à travers l’Europe pour aiguiser son art de la composition.
Le jury des bourses et prix culturels 2020

Née en 1983, Julie Campiche est une harpiste qui se distingue par sa recherche constante d’innovation. Cette démarche l’a conduite à agrémenter sa harpe d’effets électroniques qui viennent compléter sa palette d’outils propices à l’improvisation. Elle s’est ainsi constitué sa propre technique et un langage musical très personnel.
Titulaire d’un diplôme d’études musicales de harpe classique, obtenu au Conservatoire de Lyon (2009), elle intègre en parallèle son instrument dans les milieux du jazz et des musiques actuelles. Elle est par ailleurs la première harpiste à étudier le jazz à Lyon, de 2005 à 2012, puis à suivre un bachelor de jazz à la Haute école de musique de Lausanne (HEMU).
Sa curiosité et son attrait pour les nouvelles expériences la poussent à s’investir dans des groupes aux instrumentations et esthétiques musicales variées. Depuis 2016, elle joue régulièrement en Europe avec le quartet qui porte son nom. Cette formation, saluée par la presse internationale, a notamment été sélectionnée pour représenter la Suisse lors du 12 Points Festival 2018 à Dublin ; le quartet a également été nominé pour le Montreux Jazz New Talent Award de cette même année. En 2020, elle initie le Strings Project, avec lequel elle réunit ses racines classiques, jazz et électroniques.
En parallèle de ses concerts, Julie Campiche s’est récemment découvert un grand intérêt pour la composition. Elle vient d’obtenir un master en composition et performance jazz à la HEMU. Elle a notamment eu l’opportunité d’être l’une des trois compositeurs·trices du projet Bodycity, un spectacle multidisciplinaire qui s’est déroulé dans le cadre des JO de la jeunesse, en janvier 2020, à Lausanne.

La Bourse culturelle Leenaards me permettra de me dédier à la composition, d’acquérir des compétences d’orchestration et de composition assistée par ordinateur, ainsi que de prendre des leçons de composition avec des artistes inspirants. Je désire travailler sur l’écriture de plusieurs pièces, dont plus particulièrement des œuvres musicales pour orchestre symphonique, pour orchestre à cordes et pour chœur.