Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Victor Roy

Victor Roy

Victor Roy

Scénographe

Depuis l’enfance Victor Roy arpente les théâtres. Mais le plus souvent depuis les coulisses… Technicien, constructeur de décors, puis scénographe et éclairagiste, il ne dissocie pas dans son travail de créateur l’espace de la lumière : il les imbriquent, rêve de robots décors-lumineux, partenaires à part entière des interprètes et de leur corps. Autodidacte, il souhaitait aujourd’hui se bâtir une formation sur mesure. Cette bourse accompagne sa personnalité intense et discrète, et sa soif d’apprendre.
Le jury des prix et bourses culturels 2018

Né à Genève en 1984, Victor Roy suit un cursus scolaire classique, puis il effectue un apprentissage d’ébéniste à l’école des arts et métiers de Genève. En 2001, il commence à travailler comme technicien de théâtre au sein de différentes structures genevoises.
Ses activités se répartissent entre les régies plateau et la construction de décors à l’atelier de la Comédie de Genève. Il a par ailleurs été assistant scénographe sur la création de Steak House de Gilles Jobin, en 2004, et régisseur général sur la tournée de Sous l’œil d’Œdipe de Joël Jouanneau. En 2009, il collabore de façon artistique avec la Cie Greffe de Cindy Van Acker, pour laquelle il effectue les conceptions et réalisations scénographiques. Son travail a progressivement pris une direction plus artistique avec des mandats d’éclairagiste et de scénographe. Il a, entre autres, eu l’occasion de collaborer avec les chorégraphes et metteurs en scène La Ribot, Marco Berrettini, Maya Bösch, Yuval Rozman, Marie- Caroline Hominal et Mathieu Bertholet.
L’envie de créer ses propres projets l’a conduit à fonder, en 2017, la Compagnie Trans avec le musicien Samuel Pajand, afin qu’ils puissent développer leurs propres performances et installations.

Je souhaite aujourd’hui approfondir mes connaissances sur la lumière et les mouvements mécaniques, qui constituent le fil conducteur de mes travaux. La Bourse culturelle Leenaards me permettra d’investir les ressources nécessaires à un tel développement, d’acquérir les connaissances techniques requises et de les mettre en pratique par une réalisation expérimentale.