Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Martina Morello

Martina Morello

  • Culture
  • 19 September 2017

Martina Morello

Clarinettiste

«La conviction de Martina Morello fait plaisir à entendre. A l’heure où la concurrence fait rage, il est précieux de savoir avec précision ce que l’on vise. Au sortir de l’HEMU, la clarinettiste souhaite se donner toutes les chances pour intégrer à terme un grand orchestre. Dans cette perspective, elle ne pouvait trouver mieux que la prestigieuse Manhattan School de New York, qui propose un coaching ciblé avec cours en section et simulations d’auditions évaluées par des membres du Philharmonic. Cette bourse pour affronter l’onéreux saut par-dessus l’Atlantique, et servir de tremplin – espérons-le – vers la concrétisation de ce rêve de (presque) toujours.» Antonin Scherrer, membre du Jury

Née en 1992, Martina Morello commence la clarinette à l’âge de 11 ans. Dès 2013, elle étudie à la Haute Ecole de Musique de Lausanne (HEMU), dans la classe de Frédéric Rapin. Elle obtient tout d’abord un master en interprétation musicale (orientation concert), puis entame un master en pédagogie musicale. Dès l’automne 2017, elle poursuivra ses études à la Manhattan School of Music, à New York.

Très intéressée par la musique de chambre, elle se produit dans différentes formations : en 2010, elle remporte par exemple le 1er prix au Ars Nova International Chamber Music Competition, en Italie. Sa passion pour les cultures et genres musicaux différents l’amène par ailleurs à participer en duo de clarinettes, en 2014, à un projet sur la musique traditionnelle turque.

Parallèlement à sa participation à de nombreux festivals de renommée internationale – ou encore à des master classes données par de grands maîtres –, Martina Morello joue avec plusieurs orchestres, tels que l’Orchestre de chambre de Lausanne, l’Orchestre de Cannes ou encore le Ernst & Young Orchestre de Rome. Elle est également clarinette solo dans La Belle de Cadix lors de la tournée de l’Opéra de Lausanne, dans le cadre de la Route lyrique 2016. Depuis 2015, elle joue régulièrement avec l’Orchestre du Sinfonietta de Lausanne.

Mon plus grand rêve est de jouer dans un orchestre. Grâce à la Bourse Leenaards, je vais pouvoir me spécialiser dans ce domaine en suivant le programme d’orchestre à la Manhattan School of Music, dans la classe de Pascual Martínez-Forteza. Je pourrai notamment y bénéficier de l’encadrement de membres de l’Orchestre philharmonique de New York.