Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Estelle Revaz

Estelle Revaz

Estelle Revaz

Violoncelliste

Née en 1989, Estelle Revaz a vécu une enfance valaisanne et débuté le violoncelle au conservatoire de Sion. Puis elle amorce un parcours international en poursuivant ses études au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, où elle passe son bachelor en 2010. Elle enchaîne en devenant l’élève de Maria Kliegel à la Musikhochschule de Cologne, où elle obtient un master «violoncelle solo» avec la plus haute distinction.

Estelle Revaz a remporté plusieurs prix. A l’âge de 15 ans, le 1er prix de la Fondazione Antonio Salieri di Legnano à Salzbourg lui permet de faire sa première tournée en Italie, en Allemagne et en Hollande. Depuis, elle apparaît régulièrement sur scène en Suisse, en Europe et en Amérique du Sud. La presse et le public ont salué sa prestation aux côtés de Gautier Capuçon dans le concerto pour deux violoncelles de Vivaldi lors du concert d’ouverture du festival St Prex Classics 2012.

Comme soliste, elle a récemment joué avec la Camerata Armin Jordan (musiciens de l’OSR), l’orchestre Musique des Lumières, l’Orchestre des Pays de Savoie, l’Orchestre des Jeunes de Suisse romande ou l’Orchestre national du Paraguay, dans des répertoires allant de la musique baroque à la musique contemporaine.

Egalement passionnée de musique de chambre, Estelle Revaz affectionne particulièrement le récital violoncelle-piano ainsi que le trio avec des partenaires comme François-Xavier Poizat, François Killian, Christian Chamorel, Damien Bach-mann, Oleg Kaskiv ou Irina Chkourindina.

La violoncelliste se produit régulièrement sur les ondes d’Espace 2 dans le cadre des émissions Magma, La Tribune des jeunes musiciens, L’heure musicale ou encore à la Télévision suisse romande. Cet été, elle a été sélectionnée pour l’Académie du Verbier Festival et a reçu dans ce cadre le Prix Rotary.

La bourse Leenaards permettra à Estelle Revaz de se perfectionner en Allemagne, notamment en musique contemporaine, et d’envisager une formation pédagogique en Suisse.
Le Jury