Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Jean-Luc Godard
  • Culture
  • Septembre 2013

Jean-Luc Godard, cinéaste

Né le 3 décembre 1930 à Paris, Jean-Luc Godard est à la fois réalisateur, scénariste, dialoguiste, acteur, monteur, producteur et écrivain, critique et théoricien du cinéma. Après une enfance nyonnaise, il se lance dans la critique à Paris. Bientôt, il tourne des courts métrages en 16 mm, dont Une Histoire d’eau (1958), qu’il monte à partir d’images filmées par François Truffaut.

En 1959, il passe au long métrage avec la réalisation d’A bout de souffle, qui devient un des films emblématiques de la Nouvelle Vague. Au cours des années 1960, il multiplie les projets. Le Mépris (1963), Pierrot le fou (1965), considéré comme son chef-d’œuvre, et encore La Chinoise (1967) ou Week-end (1967).

Godard est alors un cinéaste incontournable et une figure de proue du monde culturel français. Dès 1968, il se marginalise et devient plus politique. Il tente de faire du cinéma engagé et signe ses films sous le pseudonyme collectif de Groupe Dziga Vertov. A partir de 1974,

il expérimente la vidéo avec sa compagne Anne-Marie Miéville, travaille pour la télévision et s’éloigne du cinéma.

En 1977, il revient en Suisse. Avec Sauve qui peut (la vie) (1980), il retrouve la place centrale qu’il avait occupée. Il se consacre à une série de films-essais intitulée Histoire(s) du cinéma. Dans les années 2000, il poursuit avec Eloge de l’amour (2001), Notre Musique (2004) et Film Socialisme (2010).

Il a obtenu l’Ours d’or au Festival de Berlin en 1965 pour Alphaville, deux Césars d’honneur en 1987 et 1998, un Lion d’or pour l’ensemble de sa carrière en 1982 et un Lion d’or pour Prénom Carmen en 1983 à la Mostra de Venise, et un Oscar d’honneur à Hollywood en 2010 pour l’ensemble de sa carrière.

Visionnez l’interview de Jean-Luc Godard dans l’émission RTS : Pardonnez-moi

Le Prix culturel Leenaards 2013 lui est remis pour son œuvre magistral et multiforme qui n’en finit pas de déchaîner vagues et nouvelles vagues dans le 7e art.
Le Jury