Soumettre projet

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection

Prix scientifique Leenaards 2022 / Obésité et arthrose, le lien inattendu entre cellules adipeuses et dégénérescence articulaire

Rendez-vous scientifique - 2022

Prix Leenaards pour la recherche biomédicale translationnelle 2022

S’il est prouvé que l’excès de poids – au même titre que le vieillissement – favorise l’arthrose et aggrave son évolution, de nouvelles explications sont mises au jour. « Selon nos recherches en cours, ce n’est pas l’excès de pression sur les articulations et le cartilage qui provoquerait l’aggravation du risque d’arthrose chez les personnes obèses, comme on l’a longtemps cru, mais bien l’interaction entre les cellules graisseuses et l’os », explicite le Dr Jeroen Geurts, responsable de recherche translationnelle au Service de rhumatologie du CHUV.

En collaboration avec le Prof. Bart Deplancke – vice-doyen à l’innovation à la Faculté des sciences de la vie de l’EPFL – et son laboratoire de biologie systémique et de génétique, l’équipe de recherche lauréate privilégie une approche incluant des processus biologico-chimiques. Ils cherchent en effet à comprendre le rôle du tissu adipeux de la moelle osseuse. « Les cellules de la moelle osseuse, dites adipocytes, ont été longtemps considérées, par erreur, comme de simples cellules de remplissage de la cavité osseuse, perçues comme inertes. Mais le dysfonctionnement du métabolisme lipidique chez les personnes obèses – à savoir la difficulté du corps à détruire les lipides pour en retirer de l’énergie – n’affecterait pas seulement la balance énergétique, mais aussi les os et les cartilages », précise le Prof. Bart Deplancke.

En savoir plus sur ce projet de recherche lauréat du Prix scientifique Leenaards 2022:
www.leenaards.ch/prixscientifique2022