Instruments de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection

Bénévolat intergénérationnel contre l’isolement social

Active depuis plusieurs décennies dans le bénévolat d’accompagnement de personnes âgées malades et en fin de vie, Caritas Genève a décidé, dès 2017, de mettre en place un projet pilote de bénévolat intergénérationnel. Ces tandems entre aîné.e.s souffrant d’isolement social et jeunes adultes à la recherche d’une expérience humaine enrichissante ont rencontré un vif succès. En 2020, malgré le contexte de crise sanitaire et avec le soutien de la Fondation Leenaards, ce sont vingt tandems qui ont pu être créés.

L’isolement social survient lorsque les réseaux de relations dont bénéficie une personne se fragilisent ou disparaissent. Cette problématique touche toutes les tranches d’âge de la population, avec des risques accrus dès 65 ans, et concernerait potentiellement près de 10’000 personnes âgées dans le canton de Genève.

Dans ce contexte, Caritas Genève a décidé de développer un nouveau programme de bénévolat intergénérationnel qui s’adresse aux personnes âgées de plus de 65 ans souffrant d’isolement social et aux jeunes adultes de moins de 30 ans qui souhaitent offrir un peu de leur présence. Cette activité a également pour but de développer les compétences des jeunes dans le domaine de l’accompagnement et de porter un autre regard sur le vieillissement, ainsi que d’encourager leur intégration dans le monde professionnel, selon leurs profils.

Concrètement, Caritas Genève met en lien une personne âgée et un.e jeune bénévole pour une visite hebdomadaire de deux heures centrée sur les intérêts et souhaits d’activités de la personne âgée : promenade, discussion, jeux, confection et partage d’un repas, lecture, etc. Recruté.e.s pour une durée de six mois minimum, une grande partie des bénévoles s’engagent néanmoins souvent à poursuivre leurs visites au-delà. L’association les forme et leur offre un suivi individuel pour répondre à leurs questions ou éventuelles difficultés. La responsable du programme rencontre en parallèle la personne âgée pour évaluer sa situation et ses besoins avant de lui présenter un.e bénévole. Pour créer un tandem, il est important de tenir compte à la fois des disponibilités horaires et de la localisation, ainsi que des intérêts et affinités de caractère. Si les visites régulières s’interrompent après un certain temps – lorsqu’un.e jeune déménage ou trouve un travail qui ne lui laisse plus le temps nécessaire –, le lien subsiste souvent au-delà de l’accompagnement.

© RebeccaBowring

Autres projets