Instruments de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection

SérocoViD: mieux comprendre la transmission du Covid-19

Comment le Covid-19 se transmet-il parmi la population locale? Et comment évaluer l’évolution du degré d’immunité en son sein? Telles sont les deux questions clés du projet de recherche SérocoViD, cofinancé, dans une volonté de partenariat philanthropique, par la Fondation Leenaards et la Fondation pour l’Université de Lausanne.

Lancé quelques semaines à peine après l’arrivée du virus sur le territoire helvétique, cette étude – pilotée par le Centre universitaire de médecine générale et santé publique (Unisanté) – est menée auprès d’échantillons représentatifs de la population vaudoise. Elle a pour objectif de comprendre la manière dont le coronavirus circule au sein de la population, ceci afin d’aider les autorités politiques et de santé publique à prendre les mesures adéquates de lutte contre la pandémie.

En mesurant le taux d’anticorps dans le sang, l’étude SérocoViD permet d’estimer la proportion de la population qui a développé des défenses immunitaires, que ces personnes aient été infectées par le coronavirus ou vaccinées. Les résultats préliminaires révélaient ainsi en juin 2020 que 10% des Vaudois.e.s de plus de 15 ans avaient été infecté.e.s et avaient développé des défenses immunitaires. Un chiffre qui s’élevait ensuite à 17% en novembre, au pic de la deuxième vague, pour atteindre 25% en février 2021.

Menée de façon coordonnée entre Unisanté (Lausanne), le Global Health Institute et les Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), cette recherche fait partie du programme national de recherche Corona Immunitas de l’Ecole suisse de santé publique (SSPH+) visant à déterminer l’immunité au Covid-19 au sein de la population suisse.

Autres projets