Instruments de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
La grand-parentalité « contrariée » : divorce, éloignement géographique et autres circonstances compromettant le rôle des grands-parents

Equipe de recherche

  • Prof. Mihaela Nedelcu, UNINE
  • Prof. Christian Suter, UNINE
  • Malika Wyss, UNINE

La grand-parentalité « contrariée » : divorce, éloignement géographique et autres circonstances compromettant le rôle des grands-parents

Etude exploratoire

Thématique et hypothèse

L’implication des aînés dans la vie de leurs petits-enfants constitue une forme de participation sociale. Les relations que les grands-parents développent avec leurs petits-enfants et les soins qu’ils leur prodiguent contribuent assurément à leur bien-être. Contrastant avec cette image « enchantée », certains grands-parents peuvent faire face à des situations qui les contrarient dans ce rôle. Les situations les plus évidentes sont celles où ils sont plus ou moins empêchés de voir leurs petits-enfants suite à un divorce conflictuel ou à un éloignement géographique. D’autres circonstances de la vie familiale peuvent également être source d’insatisfaction, voire de souffrance, pour les grands-parents : par exemple, l’épuisement dans un rôle de proche aidant pour un jeune enfant malade.

Cette étude vise à répertorier ces situations, à documenter les différents types de grand-parentalité « contrariée » engendrés, ainsi que la manière dont les seniors concernés les vivent, en souffrent ou trouvent des solutions pour qu’elles pèsent le moins possible sur leur bien-être.

Méthodologie

Cette étude exploratoire se basera sur les données recueillies par deux biais :

  1. Une vingtaine d’entretiens avec des grands-parents qui ont vécu ou qui vivent encore des situations de grand-parentalité « contrariée » ;
  2. Un groupe de discussion avec des grands-parents concernés et des membres des associations partenaires (Ecole des Grands-parents, Etre Grands-Parents…aujourd’hui, Fédération suisse des retraités).

Pour alimenter la réflexion, l’équipe de recherche présentera les résultats lors de workshops organisés avec le concours des associations partenaires.

Résultats attendus

Les résultats de cette étude contribueront à l’identification des différentes formes de grand-parentalité «contrariée» et leur impact sur le bien-être des seniors concernés. Ils permettront également de saisir l’importance du divorce et de l’éloignement géographique parmi d’autres sources d’insatisfaction des grands-parents. Avec ces résultats, les chercheurs ambitionnent d’attirer l’attention sur les enjeux publics de la reconnaissance du rôle grand-parental dans certaines circonstances de la vie familiale.

Les résultats sont susceptibles de favoriser une prise de conscience des situations problématiques que peuvent représenter le divorce et /ou l’éloignement géographique pour la relation entre grands-parents et petits-enfants, tout comme l’organisation d’un soutien adéquat par les associations de retraités ou de grands-parents.

Le Jury