Instruments de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Bien vivre sa retraite avec les autres : engagements, compétences et qualité de vie à l’ère du lifelong learning

Equipe de recherche

  • Prof. Farinaz Fassa, UNIL
  • Prof. HES Marion Repetti, HES-SO Valais-Wallis
  • Prof. Nathalie Muller Mirza, UNIGE
  • Prof. Vittoria Cesari Lusso, UNINE
  • Prof. Antonio Iannaccone, UNINE
  • Dre Pauline Mesnard, UNIL

Bien vivre sa retraite avec les autres : engagements, compétences et qualité de vie à l’ère du lifelong learning

Projet de recherche

 

Thématique et hypothèse

Les discours politiques et médiatiques insistent souvent sur le «poids» que les seniors feraient porter aux jeunes générations. Ils reflètent l’idée que les seniors n’ont font pas assez et les appellent à contribuer davantage à la vie sociale en échange du soutien économique dont ils bénéficient. Or les seniors réalisent un travail gratuit considérable, en prenant par exemple soin de leurs proches ou en s’investissant dans différentes associations et activités. Si ce travail bénévole est indispensable au bon fonctionnement de notre société actuelle – et permet aux familles, aux organisations et à l’Etat d’économiser d’importantes ressources économiques –, il reste largement méconnu. Ce projet de recherche vise à clarifier les raisons de l’engagement des seniors bénévoles, l’apport de cette participation sociale à leur bien-être et à la cohésion sociale, ainsi que les compétences dont ils font bénéficier les associations dans lesquelles ils sont actifs et leurs éventuels besoins de formation.

Méthodologie

Cette recherche participative associera le travail des chercheurs avec des associations vaudoises et valaisannes qui bénéficient du travail bénévole des seniors. Les données seront recueillies par différents moyens :

  1. Groupes de discussion réunissant près de 200 personnes ;
  2. Calendriers de vie remplis par les volontaires au sein de ces groupes de discussion ;
  3. Entretiens individuels (environ 50 personnes) ;
  4. Observations menées au sein des associations et lors d’interactions entre chercheurs et représentants des associations.

Résultats attendus

En étudiant ces engagements bénévoles, cette recherche permettra de rendre visibles les apports des seniors à la cohésion sociale. Elle vise à sensibiliser les associations dans lesquelles les seniors exercent leur bénévolat aux processus d’apprentissage et d’échanges de compétences.

Du point de vue scientifique, il s’agira de mieux comprendre la nature des divers engagements des seniors et de préciser quelles sont leurs caractéristiques, notamment en termes de compétences mobilisées, transformées et à construire, ainsi que le rôle des différents contextes relationnels et institutionnels.

Les résultats sont susceptibles d’encourager les associations – et plus globalement la société – à mieux reconnaître les compétences et contributions des seniors au bien commun, tout en stimulant un débat de société sur les différentes formes d’engagement et leurs apports pour la collectivité.

Le Jury