Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Noémie Boillat Blanco

Noémie Boillat Blanco

Noémie Boillat Blanco

Cheffe de clinique, Service des maladies infectieuses (CHUV)

Après l’obtention de son diplôme de médecin en 2002, la Dre Noémie Boillat Blanco entreprend une formation clinique qui débouche sur deux titres de spécialiste FMH en médecine interne et maladies infectieuses au CHUV. Grâce au soutien du Fonds national suisse de la recherche scientifique (FNS), elle effectue un séjour de recherche en Tanzanie entre 2012 et 2015, en collaboration avec le Swiss Tropical and Public Health Institute. Celui-ci mène à l’obtention d’un PhD en épidémiologie sur la convergence de deux épidémies menaçant la santé publique : la tuberculose et le diabète. Durant ce séjour, Noémie Boillat Blanco développe également un projet sur les causes de fièvre chez les adultes consultant les urgences ; il démontre que les infections respiratoires sont responsables de la majorité des fièvres et qu’elles sont, le plus souvent, d’origine virale. De retour en Suisse, elle est nommée cheffe de clinique au Service des maladies infectieuses du CHUV.

Grâce au soutien de la Bourse Junior Clinical Scientist de la Fondation Leenaards, puis de la Bourse « Pépinière » de la Faculté de biologie et de médecine de l’Université de Lausanne, elle développe une étude randomisée visant à réduire les prescriptions d’antibiotiques chez les patients avec une infection respiratoire basse en donnant aux généralistes de nouveaux outils diagnostiques. Cette étude, soutenue par le FNS, est en cours dans 42 cabinets de médecins généralistes.

La Bourse de relève clinique va me garantir le temps nécessaire au développement d'un nouveau projet visant à tester, dans les services d’urgence, l’efficacité d’une approche similaire à celle utilisée en médecine de premier recours, en y ajoutant un volet microbiologique.