Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Pour une qualité urbaine partagée

Equipe de recherche

  • Dr S. Walter, EPFL
  • P. Faure, EPFL
  • Dr S. Guinand, FNS
  • Âge et société
  • Novembre 2014

Pour une qualité urbaine partagée

L’aménagement du territoire doit idéalement être conçu et réfléchi pour répondre aux besoins actuels et futurs de la société en tenant compte de l’évolution des modes de vie et de la structure de la population. Dans notre société, l’évolution démographique et l’allongement de l’espérance de vie conduisent à un accroissement du nombre de personnes âgées et très âgées, ce qui met sous forte pression l’organisation spatiale de notre territoire. Dans quelle mesure l’aménagement du territoire favorise-t-il la qualité de vie de ces personnes?

L’étude exploratoire vise à répondre à cette question en se penchant non seulement sur l’adéquation des différents tissus urbains aux besoins et pratiques des personnes âgées, mais aussi sur l’anticipation de cette évolution démographique dans les politiques d’aménagement du territoire. Ces enjeux sont d’autant plus prégnants que l’Arc lémanique – notre périmètre de recherche – est voué à une forte urbanisation.

En raison de leur forme urbaine distincte, trois communes de l’Ouest lausannois ont été choisies comme sites tests. La méthode d’investigation consiste en: a) une analyse des bases de données territoriales des différents tissus urbains, portant sur leurs caractéristiques en lien avec les usages et besoins des personnes âgées et; b) six focus groups avec des aînés portant sur leur perception de ce même environnement urbain. Le principal résultat attendu de cette recherche exploratoire est d’évaluer la pertinence du croisement de l’analyse du tissu urbain et de la planification spatiale avec celle des attentes et pratiques des personnes âgées.

Cette étude a aussi pour objectif de poser les fondements conceptuels pour une recherche approfondie qui permettrait non seulement d’établir un diagnostic complet du lien entre différents types de formes urbaines et la qualité de vie des aînés, mais aussi de faire émerger les leviers de l’action publique afin de promouvoir un aménagement du territoire adapté aux personnes âgées.