Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Cédric Mabire

Cédric Mabire

  • Âge et société
  • 2012

Cédric Mabire

La planification infirmière de sortie des personnes âgées hospitalisées dans un service de médecine

HESAV-Haute Ecole de Santé Vaud

Programme de doctorat en sciences infirmières de l’Ecole doctorale de la Faculté de biologie et de médecine de l’UNIL

Cette étude se place dans la perspective d’une amélioration de l’adéquation entre, d’une part, les besoins de la personne âgée et, d’autre part, le fonctionnement des institutions de soins. Elle a pour but d’évaluer si la qualité de la planification de sortie chez les personnes âgées est prédictive de leur bien être en termes de perception d’être prêts pour un retour à domicile, de leur niveau d’anxiété le jour de la sortie de l’hôpital et du niveau de recours non programmé aux services de santé durant les trente jours qui suivront.

La transition de l’hôpital vers le domicile d’une personne âgée est en effet un moment déterminant pour la continuité des soins. De nombreux événements adverses surviennent après la sortie de l’hôpital : des erreurs de prescription médicamenteuse, un manque d’information sur la gestion de la maladie ou un manque de coordination avec les services de santé communautaire. Plusieurs facteurs vont contribuer à accroître ce risque dans l’avenir: augmentation du nombre de personnes âgées, accroissement de la complexité de leur prise en charge et de leur orientation après la sortie, ainsi que la pression économique sur la durée des séjours hospitaliers.

L’étude sera réalisée auprès de 240 personnes de 65 ans et plus hospitalisées dans un service de médecine rattaché à quatre hôpitaux vaudois subventionnés. Les caractéristiques de la personne âgée et de son proche aidant, du séjour hospitalier, ainsi que des interventions infirmières liées à la planification de sortie sont collectées à partir du dossier de soins. Le jour de la sortie, le patient remplit les questionnaires de perception d’être prêts pour le départ de l’hôpital et d’anxiété. Trente jours après la sortie, un questionnaire téléphonique permet d’évaluer le recours non programmé aux services de santé durant cette période.

L’objectif est d’apporter une meilleure compréhension des processus de planification de sortie actuellement en vigueur dans les hôpitaux vaudois et d’identifier les décalages entre les pratiques actuelles et celles paraissant les plus performantes d’après les écrits scientifiques. La recherche fournira par ailleurs une information capitale sur les relations potentielles entre ces pratiques et le bien-être de la personne âgée durant cette phase critique que constitue le retour à domicile après un séjour hospitalier.