Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection

La Fondation Leenaards met à disposition plusieurs types de bourses pour soutenir des cliniciens-chercheurs en début de carrière ou plus tard dans leur cursus, dans la perspective d’une relève académique. La Faculté de biologie et de médecine (FBM) de l’Université de Lausanne lance ainsi chaque année, avec le soutien de la Fondation, un appel à candidatures pour l’obtention de :

  • Bourses de relève clinique (pour des médecins cadres ou chefs de clinique)
  • Bourse Junior Clinical Scientist (pour des médecins en début de carrière en principe titulaires d’un MD-PhD (ou MD et PhD) )
  • Bourse MD-PhD (pour des médecins qui font une thèse en sciences médicales de base)

La sélection des boursiers est opérée par la FBM (pas de soumission directe de dossier auprès de la Fondation).

Bourse de relève clinique Leenaards

Cette bourse est destinée à des médecins cliniciens confirmés (médecins cadres ou chefs de clinique) ayant déjà obtenu une reconnaissance par le Fonds National pour la Recherche Scientifique (ou autres financements expertisés), dans la perspective d’une relève académique.
La Bourse de relève clinique Leenaards couvre, pendant 3 ans, 50% du temps d’un médecin confirmé pour se consacrer à la recherche.

Les candidats peuvent être à des stades différents de leur carrière mais doivent tous avoir fait preuve d’un engagement, d’un intérêt et de compétences approfondies pour la recherche.

Bourse Junior Clinical Scientist Leenaards

Cette bourse encourage des médecins en début de carrière à conjuguer expérience de recherche et de clinicien. Elle couvre 20 à 25% du temps d’un médecin assistant pendant 2 à 3 ans.

Cette bourse soutient des médecins cliniciens en principe titulaires d’un MD-PhD (ou MD et PhD) qui se destinent à des carrières « clinical scientist ». Elle leur permet de poursuivre une activité de recherche parallèlement à leur formation clinique FMH.

Bourse MD-PhD Leenaards

Cette bourse soutient à 100% (pour une durée de 3 ans) les médecins qui, après l’obtention de leur diplôme, souhaitent faire une thèse en sciences médicales de base, dans la perspective de devenir « clinical scientist ».