Instruments de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection

Un rêve de grandeur à la Villa « Le Lac »

Cinq tours construites ou projetées en Suisse romande de 1930 à 1970. Elles sont l’œuvre de cinq architectes qui ont su imaginer le XXIe siècle bien avant l’heure: Jean Tschumi, René Deléchat, Alphonse Laverrière, Hugo Buscaglia et André Gaillard. L’exposition temporaire d’architecture intitulée «De Bel-Air à Babel», qui a eu lieu à la Villa « Le Lac » Le Corbusier (Corseaux) courant 2019, a relevé un véritable défi muséographique : présenter des tours – tout en verticalité – dans une maison de 64 m2 – tout en horizontalité.

Si les projets de tours ont été systématiquement décriés au XXe siècle, lesdites tours restent aujourd’hui une composante d’un urbanisme en quête de solutions efficientes. Tout nouveau projet de tour continue cependant à faire débat en Suisse.

Dans le cadre de l’exposition De Bel-Air à Babel – menée par l’association Villa «Le Lac» Le Corbusier –, cinq tours ont été retenues pour leur représentativité, leurs qualités esthétiques et la beauté formelle des documents d’archives : la Tour Bel-Air d’Alphonse Laverrière (Lausanne, 1932) et la Tour d’Ivoire de Hugo Buscaglia (Montreux, 1961) – qui ont bel et bien été construites –, ainsi que la Tour de Beaulieu de Jean Tschumi (1961) et la Cité moderne de René Deléchat (1931), restées à l’état d’ébauche. Quant au cinquième projet, Aminona, mené par l’architecte André Gaillard (Crans-Montana, 1962) – qui visait à bâtir une véritable ville à la montagne –, il n’a été que partiellement réalisé.

L’exposition, richement documentée, présentait des dessins inédits, des plans, des photographies et un film de la construction de la Tour d’Ivoire, tourné par l’architecte lui-même. En guise de prolongement à l’exposition, le livre de référence De Bel-Air à Babel, publié aux Editions Call me Edouard, témoigne de cette époque où, même en Suisse, on osait voir grand !

Le Corbusier a lui aussi dessiné des tours et des gratte-ciel qui n’ont jamais été réalisés: c’était d’ailleurs le point de départ de cette exposition à la Villa «Le Lac», petite maison de 64 m2 qu’il a construite pour ses parents en 1923. Une habitation aux sources du Mouvement moderne, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco en 2016.

© Alexander Harbaugh

Autres projets