Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Vers un monitoring de la qualité de vie des personnes âgées en Suisse

Equipe de recherche

  • Dr E. Crettaz, HETS
  • Prof. C. Suter, UNINE
  • Âge et société
  • Novembre 2014

Vers un monitoring de la qualité de vie des «personnes âgées» en Suisse: exploration des possibilités de mettre sur pied un tableau de bord en utilisant les bases de données existantes (MONIQOL)

Depuis quelques années, un changement important s’est opéré dans la perception de la qualité de vie dans les milieux politiques. L’OCDE et l’Union Européenne ont d’ailleurs introduit des mesures de qualité de vie dans leurs statistiques officielles.

En ce qui concerne les personnes âgées en Suisse, les études existantes se sont focalisées principalement sur les questions de santé et d’autonomie, des liens sociaux, et des sources de revenus. Par contre, la qualité de vie des personnes âgées dans sa globalité n’a guère été étudiée jusqu’à présent. Le but de ce projet est de poser les bases pour un suivi quantitatif régulier des conditions de vie des «personnes âgées» en Suisse, en nous basant sur des connaissances théoriques solides. En effet, la recherche sur la qualité de vie a débuté dans les années 1960 dans les sciences sociales. Ce qui ressort de ces travaux est que les dimensions importantes pour la qualité de vie des personnes âgées sont globalement les mêmes que pour le reste de la population, mais que les déterminants de la qualité de vie et le poids des diverses dimensions fluctuent au fil de l’existence. Dans le cadre de ce projet, nous répondrons aux questions suivantes:

– Est-il possible d’évaluer la qualité de vie des personnes âgées au moyen des bases de données disponibles en Suisse, notamment le Survey of Health, Ageing and Retirement in Europe (SHARE), le Panel suisse des ménages (PSM) et le Survey on Income and Living Conditions (SILC)?

– Si oui, comment cette qualité de vie a-t-elle évolué globalement dans un passé récent; et comment ont évolué les dimensions qui la constituent?

–  Peut-on développer un outil d’agrégation des indicateurs accessibles pour les non spécialistes de la statistique, notamment un tableau de bord?