Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Spiritualité et bien-être chez les personnes âgées en EMS

Equipe de recherche

  • Prof. P.-Y. Brandt
, ISSRC-UNIL
  • Dr Z. Dandarova, ISSRC-UNIL
  • Karine Laubscher, ISSRC-UNIL

Spiritualité et bien-être chez les personnes âgées en EMS : besoins, pratiques et réponses institutionnelles

ETUDE EXPLORATOIRE

THÉMATIQUE ET HYPOTHÈSE

Plusieurs recherches ont révélé les effets bénéfiques de la religion et plus largement de la spiritualité sur la santé et le bien-être chez des personnes âgées. Or, le paysage suisse se caractérise par un déclin des religions traditionnelles et l’émergence de nouvelles formes de spiritualité, y compris de spiritualités dites « laïques ». Ces évolutions touchent aussi les établissements médico-sociaux (EMS).

Cette étude exploratoire vise tout d’abord à analyser en profondeur la spécificité des besoins spirituels et religieux chez les personnes âgées, à établir l’histoire de leurs pratiques et à identifier leur impact sur la qualité de vie et le bien-être.

Elle souhaite ensuite identifier les formes d’accompagnement religieux et spirituel aujourd’hui mises en œuvre pour répondre à ces besoins, en évaluer l’adéquation et modéliser les transformations nécessaires du travail d’aumônerie pour tenir compte des évolutions sociétales.

MÉTHODOLOGIE

L’étude exploratoire sera menée dans un EMS du canton de Vaud, au sein duquel il est prévu de conduire une trentaine d’entretiens individuels avec les résidents. Un questionnaire sera également élaboré à l’intention de l’ensemble des résidents et de leurs proches, ceci afin de tester l’éventuelle généralisation des données récoltées via les entretiens. Des entretiens avec les membres du personnel soignant et les aumôniers sont également prévus.

RÉSULTATS ATTENDUS

L’étude permettra de vérifier la pertinence des objectifs de recherche et l’adéquation de la méthodologie mise en place en vue d’une phase consolidée de recherche auprès d’une variété d’EMS, de tailles différentes et insérés dans des contextes divers. L’idée est, à terme, d’avoir un impact sur l’ouverture à la diversité religieuse et spirituelle dans le travail d’aumônerie, tout comme sur la place accordée aux besoins religieux et spirituels dans les modèles de soins offerts en EMS.

 

 

La recherche de sens, la relecture de sa vie, voire une crise existentielle liée à l’approche de la mort ; toutes ces questions nécessitent de s’interroger en profondeur sur l’adéquation entre les besoins spirituels des personnes âgées et les réponses institutionnelles apportées.
Le Jury