Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Philippe Mentha
  • Culture
  • 2009

Philippe Mentha, acteur et metteur en scène

Né en 1933, Philippe Mentha suit les cours de Nora Sylvère à Genève et de Tania Balachova à Paris. Sous la direction de François Simon, il joue à Genève Vildrac, Buchner et Adamov.

De 1954 à 1956, Philippe Mentha interprète Molière, Marivaux, Crommelynck, Feydeau et Beaumarchais au Grenier de Tou­louse. En 1957, à Genève, il assiste François Simon, metteur en scène et interprète de Hamlet. Autour de celui-ci, il participe en 1958 à la création du Thé­âtre de Carouge. Il y joue Tchekhov, Valle Inclan, Brecht, Shakespeare, Gaulis, Broskiewicz, Weideli, Beckett, Strindberg, Herrera Petere, Pirandello…

Dès 1966, Philippe Mentha dirige le Carouge avec Guillaume Chenevière. La fermeture puis la destruction de la salle du Cardinal-Mermil­lod l’emmène à la Salle Pitoëff, à La Comédie, en tournées (Maghreb, Canada et Allemagne).

En 1970, Philippe Mentha démissionne de Ca­rouge et s’ins­talle à Lausanne où il interprète lonesco, Pinter, Obaldia et Dubillard. En 1978, il tient le rôle-titre du Prométhée enchaîné d’Eschyle sous la direction de Manfred Karge et de Matthias Langhoff.

C’est le 2 mai 1979 qu’est ouvert le Théâtre Kléber-Méleau dont Philippe Mentha assure la direction artistique. En 2010, ce théâtre aura créé huitante spectacles et en aura accueilli nonante autres.

Philippe Mentha est notamment connu pour ses adaptations de Shakespeare, Aristophane et Goldoni. De nombreuses distinctions ont marqué sa carrière: Anneau Hans Reinhart en 1980, Prix de Belles-Lettres en 1984, Grand Prix de la création artistique de l’Etat de Vaud en 1988… et Prix Leenaards en 2009!