Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Identification des forces et des ressources du couple âgé lorsque l’un des membres vit en institution suite…

Equipe de recherche

  • Prof. M. Grazia Bedin, HEdS-La Source
  • Prof S. Cordier, HEdS-La Source
  • F. Matt, EMS Le Home-Les Pins
  • Âge et société
  • Novembre 2013

Identification des forces et des ressources du couple âgé lorsque l’un des membres vit en institution suite à l’évolution de troubles de type Alzheimer

Chez les couples âgés, le placement en EMS de l’un des conjoints souffrant de troubles de type Alzheimer et la progression des symptômes liés à cette pathologie ont des répercussions néfastes sur la santé des deux partenaires, sur le lien conjugal et sur leur qualité de vie.

Parmi les études s’intéressant à l’espace relationnel des couples âgés, peu ont jusque-là pris en compte l’avis des deux membres du couple sur ces questions. Elles mettent pour la plupart l’accent sur les difficultés. Toutefois, afin d’atténuer la rupture due au passage en EMS et les deuils qui l’accompagnent, il conviendrait de se centrer sur les forces résiduelles et non pas sur les pertes.

Nous postulons que le maintien du lien conjugal, en dépit de l’institutionnalisation d’un de ses membres et de la progression de la maladie, dépend de la capacité des conjoints à mobiliser leurs ressources. Notre recherche souhaite identifier les forces et les ressources, telles que perçues par les deux membres du couple traversant de telles épreuves (dans une logique de salutogenèse). L’originalité du projet est de se focaliser sur ces couples en tant que dyade.

Compte tenu de la population étudiée, nous emprunterons plusieurs formes de collecte de données qualitatives, adaptées aux capacités communicationnelles des sujets concernés: observations dirigées des interactions de huit couples et identification des modalités d’accompagnement offertes par les institutions.

Les résultats de cette recherche auront pour but de favoriser la reconnaissance des ressources de cette population âgée et leur renforcement par les professionnels œuvrant dans des établissements de soins de longue durée. En développant des activités favorables à l’entretien du lien entre les conjoints âgés, ces institutions souhaitent faire évoluer leur perception, d’un lieu où on se «défait d’un fardeau» vers une institution facilitatrice de lien, véritable partenaire de soins et d’accompagnement.