Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Gestion des risques menaçant les plus de 80 ans vivant seuls à domicile et bénéficiant d’aide et de soins

Equipe de recherche

  • Dr C. Piguet, HEdS-La Source
  • Dr M. Droz Mendelzweig, HEdS-La Source
  • Prof. M. Grazia Bedin, HEdS-La Source
  • Âge et société
  • Novembre 2013

Gestion des risques menaçant les plus de 80 ans vivant seuls à domicile et bénéficiant d'aide et de soins

Cette recherche porte sur l’expérience des risques dans la vie quotidienne de personnes très âgées (plus de 80 ans) vivant seules à domicile et bénéficiant d’aide et de soins. Ces risques se sont installés progressivement, parallèlement à la diminution des performances liées à l’avancée en âge, ou soudainement, suite à un problème de santé ou un accident.

La plupart des recherches sur les risques pour la santé en-courus par les personnes âgées portent sur des risques spécifiques (chutes, malnutrition, automédication inappropriée, etc.) pour lesquels des mesures de prévention ont été développées. Dans leur vie quotidienne toutefois, les personnes âgées font face à plusieurs risques simultanément et fournissent d’importants efforts d’ajustement pour y faire face à leur manière, selon leurs limites, expériences et connaissances, leur histoire personnelle, leur personnalité et leurs interactions sociales.

A des fins de prévention, cette recherche vise à mieux comprendre ce qui motive les choix des personnes âgées pour gérer l’ensemble des risques présents de manière concomitante dans leur quotidien. En tenant compte aussi des bénéfices d’une certaine prise de risques pour leur autonomie ou, inversement, de l’effet délétère de mesures de prévention trop prescriptrices sur leur bien être psycho-social (indépendance, estime de soi et, in fine, motivation à vivre).

La recherche s’appuiera sur une approche qualitative, constituée d’entretiens individuels qui mettront en évidence le point de vue des personnes âgées elles-même, à partir de l’explicitation de leurs activités quotidiennes. Il s’agira d’identifier les risques tels que perçus par celles-ci, de décrire les mesures qu’elles mettent en œuvre et les ressources qu’elles exploitent pour contrôler ces risques et de mieux connaître les éléments qui président à leurs choix. L’objectif est finalement de contribuer au maintien à domicile et à la qualité de vie des plus de 80 ans par une offre de prévention qui soutient leur autonomie.

Résultats de la recherche:
« Vieillir à domicile, un risque qui en vaut la peine » (article paru dans le magazine « Aide et soins à domicile » – décembre 2017 – pdf)