Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Dimension relationnelle de l’accompagnement soignant et incidence sur la qualité de vie perçue par les personnes âgées

Equipe de recherche

  • Dr S. Pilloud,
 HES La Source
  • Dr D. Roulet Schwab, HES La Source
  • Âge et société
  • Novembre 2015

Dimension relationnelle de l’accompagnement soignant et incidence sur la qualité de vie perçue par les personnes âgées : perspectives socio-historiques et psychosociologiques

ETUDE EXPLORATOIRE

THÉMATIQUE ET HYPOTHÈSE

La qualité de vie des personnes âgées est une donnée subjective, déterminée à la fois par les mutations socioculturelles et historiques (évolution démographique et épidémiologique, changements des modes d’existence et des représentations à l’égard du bien-vieillir) et par la situation de chaque individu (habitudes, attentes, parcours de santé et variables sociométriques).

La présente recherche exploratoire vise à analyser les liens que font des personnes âgées entre la perception de leur qualité de vie et la dimension relationnelle des soins auxquels elles sont amenées à avoir recours (sentiment d’être pris(e) au sérieux, écouté(e), rassuré(e), préservé(e) dans son intimité, etc.)

Les principales hypothèses du projet sont, d’une part, que la qualité de vie perçue par les personnes âgées (au regard de la prise en soins) est influencée par des effets de génération, reflétant une évolution socioculturelle et historique récente; et, d’autre part, que celle-ci est déterminée par l’évaluation subjective des dimensions relationnelles des soins, paramètre clé pour l’établissement de la confiance et d’une alliance thérapeutique.

MÉTHODOLOGIE

Cette étude prévoit la réalisation d’entretiens avec des personnes âgées résidant en EMS et d’autres bénéficiant de soins à domicile. Une méthodologie qualitative permettra de mettre en évidence d’éventuels effets de génération et d’identifier l’influence du milieu de soins sur le vécu de la dimension relationnelle des soins et son incidence sur la qualité de vie perçue par les personnes âgées.

RÉSULTATS ATTENDUS

Ce projet permettra de réfléchir de manière anticipée à l’auto-évaluation de la qualité de vie d’individus qui auront recours aux soins et seront éventuellement conduits à intégrer un EMS, au fur et à mesure de leur avancée en âge. Un tel feed-back sera d’une utilité pratique pour les professionnel(le)s de santé, aussi bien dans la formation des futurs praticien(ne)s que dans l’adaptation des compétences relationnelles au niveau des soins prodigués.

 

L'originalité du projet tient à la mise en valeur de l’importance de la qualité de la relation avec les soignants pour la qualité de vie de la personne soignée. La prise en compte du point de vue subjectif du soigné, trop souvent négligée, pourrait obliger à repenser à la fois le programme et l'environnement des soins ainsi que la sensibilisation des équipes impliquées. 
Le Jury