Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
André Corboz
  • Culture
  • 2011

André Corboz, historien de l’architecture et de l’urbanisme

André Corboz, professeur universitaire, est né en 1928 à Ge­nève; après une maturité classique (grec et latin), il obtient une licence en droit; plus tard viendra un doctorat d’Etat ès lettres, sciences humaines et sociologie à Grenoble.

Sa production est sans rapport avec sa formation de départ, puisqu’il publie en 1968 un gros ouvrage sur l’Invention de Carouge · 1772-1792, et en 1984 sa thèse sur Canaletto. Une Venise imaginaire. Son livre de 1970 sur le Haut Moyen Age traite de l’architecture et celui de 2003, Deux capitales françaises, Saint-Pétersbourg et Washington, met en évidence des sources jusqu’alors négligées. Signalons également divers recueils d’articles (en français, allemand, italien), dont Le Territoire comme palimpseste et autres essais (2001) obtint le Prix La Ville à lire (Paris).

Après avoir enseigné (notamment) l’histoire de l’architecture de 1967 à 1980 à l’Université de Montréal, il enseigna l’histoire de l’urbanisme à l’Ecole polytechnique fédérale de Zurich de 1980 à 1993; deux doctorats honoris causa lui ont été conférés (par l’Université de Genève et par l’Université du Québec à Montréal).

Le Prix culturel est remis à André Corboz en témoignage d’admiration pour son œuvre plurielle de chercheur nomade, qui allie hors des chemins battus, dans son imaginaire et sa mé­thode, érudition, perspicacité critique, intuition, élégance et poésie.