Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Serge Vuille

Serge Vuille

Serge Vuille

Percussionniste

«Le percussionniste Serge Vuille domine un impressionnant parcours, entre la Suisse, Londres et le reste de l’Europe, entre les musiques d’hier et celles de demain. Il semble pourtant avoir plus que jamais soif de défricher de nouveaux répertoires. Son art est mouvement, évolution, ses instruments sont sans limites, mais il est un moment où jouer – donner – ne suffit plus pour avancer. Au-delà du talent, c’est cet «arrêt sur vibrations» essentiel que lui offre cette bourse: des semaines hors des engagements quotidiens pour mettre en images son travail ô combien visuel.» Antonin Scherrer, membre du Jury

Serge Vuille est un percussionniste suisse installé entre Lausanne et Londres. Il fonde et dirige depuis 2008 We Spoke: New Music Company, un ensemble de chambre avec lequel il est en résidence à Lausanne et tourne dans le reste de la Suisse ainsi qu’à l’étranger. We Spoke a notamment été invité comme jeune ensemble en résidence au cours international de Darmstadt 2016 et sera présent aux festivals de Hudders eld (novembre 2017) et de Lucerne (août 2018).

Il se produit en soliste pour la Société de musique contemporaine de Lausanne (SMC), le Musik Festival de Bern, le Southbank Centre ou encore le Royal Albert Hall de Londres. Il joue aussi régulièrement avec le London Sinfonietta, le BBC Symphony Orchestra et l’ensemble Usinesonore. Serge Vuille compose également de la musique théâtrale, de concert et multimédia. Il est par ailleurs batteur du groupe de punk expérimental Martin Creed Band.

Diplômé avec distinction du Royal College of Music (Londres) et du conservatoire neuchâtelois, il a obtenu le 3e prix au Concours Nicati 2011. Depuis cette même année, il est coach de l’ensemble de percussions du Royal College of Music et professeur de musique expérimentale. Depuis 2016, il est également intervenant dans la section danse de la Manufacture – Haute Ecole des arts de la scène, à Lausanne.

La Bourse Leenaards me permettra de développer mon répertoire de percussionniste soliste, en particulier dans la direction de la musique performative et multimédia. Grâce à la réduction du temps que je consacre à mon travail d’ensemble et d’orchestre, je vais pouvoir me concentrer sur de nouvelles pièces, recevoir des retours d’artistes de différentes disciplines et réaliser des vidéos de qualité pour diffuser ce travail.