Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Raphaël Vachoux

Raphaël Vachoux

Raphaël Vachoux

Comédien

«Raphaël Vachoux, jeune comédien talentueux, a un rêve: pouvoir exercer son art dans plusieurs langues. Attiré depuis toujours par la tradition du théâtre allemand, son projet est de faire une immersion à Berlin, d’aller à la rencontre d’artistes hors norme, a n de pouvoir s’imprégner de la langue en bénéficiant de master class. Jouer dans une langue étrangère implique d’appréhender de l’intérieur une culture et une structure de pensée. C’est ce que cette Bourse Leenaards va lui permettre de réaliser.» Jean Liermier, membre du Jury

Né en 1991 à Lausanne, Raphaël Vachoux est un comédien diplômé de la Manufacture – Haute Ecole des arts de la scène, en 2015.
 Depuis 2005, il a été acteur de comédies musicales, auteur et interprète d’un trio humoristique, chroniqueur pour une webradio romande, narrateur d’un groupe de jazz et de littérature (Le Quintexte) et animateur de soirées Meurtres & Mystères.

Lors de son passage dans la section préprofessionnelle d’art dramatique du Conservatoire de musique de Genève (2009-2012), il a interprété des seconds rôles pour la Cie Bergamote, Philippe Cohen et Julien George. A la Manufacture, pour son travail de diplôme, il propose une interprétation très personnelle du Richard III – ou L’Horrible nuit d’un homme de guerre de Carmelo Bene (2015), inspiré de la tragédie de Shakespeare. Durant sa formation, il a été lauréat du Prix d’études d’art dramatique décerné par le Pour-cent culturel Migros (2013) et la Fondation Friedl Wald (2014).

Depuis, il a travaillé sous la direction de Cédric Dorier dans Frères ennemis de Racine (2015), de Paul Desveaux dans Le Garçon du dernier rang de Juan Mayorga (2016) et de Camille Giacobino dans Les Hauts de Hurlevent d’Emily Brontë (2017), pour des rôles de premier plan.

Travailler en Europe, c’est pouvoir traverser les barrières linguistiques. La Bourse culturelle Leenaards m’offrira la possibilité de partir m’installer pour une période conséquente à Berlin, pour y apprendre à interpréter en allemand, m’imprégner de sa culture théâtrale et élargir mon domaine d’activité dans une dimension internationale.