Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Philipp Baumann

Philipp Baumann

  • Scientifique
  • 2016

Philipp Baumann

Clinicien-chercheur au Service de psychiatrie générale et au Centre de neurosciences psychiatriques du CHUV

Après l’obtention de son titre de médecin, Philipp Baumann a entrepris sa formation clinique. Elle a débouché, en 2011, sur un titre FMH en psychiatrie et psychothérapie adulte. Durant cette période, il a eu l’occasion de compléter sa formation par un stage de 18 mois au « Early Psychosis Prevention & Intervention Centre », un centre spécialisé dans l’intervention précoce des troubles psychotiques, en Australie. Au cours de ce séjour, il a eu l’opportunité de collaborer à différents projets, éveillant ainsi son intérêt pour la neuroimagerie appliquée aux troubles psychotiques.

Il travaille actuellement dans le Département de psychiatrie générale du Département de psychiatrie du CHUV, et s’intéresse particulièrement au traitement de la phase précoce des troubles psychotiques. Il dirige, depuis 2014, le Programme TIPP-Lausanne (Traitement et Intervention Précoce dans les troubles Psychotiques).

Entre 2011 et 2014, il a obtenu un poste de clinicien-chercheur (Clinician scientist fellowship) dans le cadre du Pôle de Recherche National Synapsy qui vise à mieux comprendre les bases biologiques des maladies psychiatriques. Cette bourse lui a permis de développer ses compétences en imagerie par résonance magnétique (IRM de diffusion et structurelle) et d’étudier notamment l’intégrité du circuit fornix-hippocampe dans la psychose et son lien avec le système redox. Il a mené cette recherche dans le cadre du programme de recherche translationnelle mis en place entre le Département de psychiatrie générale et le Centre de neurosciences psychiatriques
du CHUV. Son intérêt scientifique est de mettre à contribution son expertise en neuroimagerie dans le domaine de l’intervention précoce des troubles psychotiques et d’établir un lien entre psychiatrie et recherche fondamentale.

La bourse de relève clinique Leenaards lui permettra de libérer le temps nécessaire pour ses recherches tout en continuant une activité clinique, dans la perspective de poursuivre une carrière académique.