Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Noémie Boillat-Blanco

Noémie Boillat-Blanco

  • Scientifique
  • 2015

Noémie Boillat-Blanco

Clinicienne-chercheuse au Service des maladies infectieuses du CHUV

Après l’obtention de son titre de médecin, Noémie Boillat a entrepris sa formation clinique qui a débouché sur un double titre FMH en médecine interne et maladies infectieuses. Durant cette période, elle a mené à bien plusieurs projets de recherche dans le domaine des maladies infectieuses.

Grâce à l’obtention d’une bourse de chercheur débutant du Fonds national suisse de la recherche scientifique, elle a pu réaliser un projet de recherche orienté sur l’association entre la tuberculose et le diabète en Tanzanie, dès février 2012. La convergence de ces deux épidémies représente en effet une menace majeure de santé publique. Ce travail passionnant entre clinique, épidémiologie et immunologie, mené en collaboration avec l’Institut Tropical et de Santé Publique Suisse, fait l’objet de son MD-PhD en épidémiologie à l’université de Bâle, dont l’aboutissement est prévu dans le courant de l’année 2015. Durant son séjour de 2 ans et demi en Tanzanie, elle a également entrepris un travail de recherche sur les causes de fièvre chez les adultes consultant les urgences. Ce sujet est hautement pertinent car les données relatives aux patients avec maladie fébrile modérée sont quasi inexistantes et permettront de lutter efficacement contre la surprescription antibiotique.

De retour en Suisse en 2015, elle compte poursuivre une activité de recherche dans la continuité de son étude sur les fièvres. Elle prévoit le développement d’un axe de recherche portant sur les causes de fièvres à différents niveaux de soins dans le système ambulatoire suisse.

La Bourse Junior clinical scientist lui garantira le temps nécessaire pour se dédier à la recherche tout en poursuivant son activité clinique.