Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Marion Graf

Marion Graf

  • Culture
  • 2008

Marion Graf

Traductrice littéraire

Née en 1954 à Neuchâtel, Marion Graf passe son baccalauréat à La Chaux-de-Fonds. Elle fait ensuite des études de lettres (français, russe, espagnol) à Bâle, Lausanne et Voronèje (Russie). Elle vit aujourd’hui entre Schaffhouse et Lausanne.

Traductrice de l’allemand et du russe, elle a publié en français de nombreux auteurs alémaniques, dont notamment Erika Burkart, Klaus Merz, Erica Pedretti, Markus Werner, Conrad Ferdinand Meyer, Aglaja Veteranyi et surtout, depuis une dizaine d’années, Robert Walser (Le Territoire du crayon, Vie de poète, Poèmes, etc.) pour les éditions Zoé.

Parmi ses traductions du russe, Les Nuits russes du Prince Vladimir Odoïevski et de nombreux ouvrages pour la jeunesse – dont des poèmes de Korneï Tchoukovski – ont connu un vif succès. Après avoir dirigé, avec José-Flore Tappy, un numéro de la Revue de Belles-Lettres entiè­rement consacré à Anna Akhmatova (1996), elle travaille aujourd’hui sur la poésie de Boris Pasternak.

Critique littéraire spécialisée en poésie pour Le Temps, Samedi culturel, elle a contribué à plusieurs ouvrages de référence dans le domaine de la poésie romande; elle est également l’auteur, en collaboration avec José-Flore Tappy, d’une Anthologie de la poésie en Suisse romande depuis Blaise Cendrars, publiée chez Seghers, en 2005.

Présidente de la Commission de publi­cation de la collection ch, Marion Graf a été membre fondateur de la rédaction de la revue Feuxcroisés. Elle a obtenu, en 2002, le Prix André Gide des traductions franco-allemandes et, en 2006, le Prix lémanique de la traduction.

La Bourse Leenaards accordée à Marion Graf permettra à celle-ci de faire plus largement connaître la poésie russe du public francophone, par l’adaptation d’œuvres de Boris Pasternak. Son travail, « sans concession sur la sémantique, favorisera l’intonation, l’attitude d’esprit et la justesse des images choisie par l’auteur … allant jusqu’à reproduire la disposition des textes sur la page ».
Le Jury