Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Laurence Séchaud

Laurence Séchaud

  • Âge et société
  • 2009

Laurence Séchaud

La planification anticipée du projet thérapeutique chez les personnes âgées en EMS.

Programme de doctorat en sciences infirmières de l’Ecole doctorale de la Faculté de biologie et de médecine de l’UNIL.

La planification anticipée du projet thérapeutique est à voir comme un processus itératif, sur la durée, dans le cadre duquel chaque individu peut exprimer ses préférences en matière de soins mais également, et plus largement, sur la manière dont il entend approcher la mort et traiter avec ses proches ce qu’il estime devoir encore l’être, avant ce terme, en fonction de ses valeurs et de ses croyances. Une telle approche va au-delà des directives anticipées qui, si elles s’intéressent aux volontés du patient, définissent surtout un cadre pour une allocation des ressources médicales et des limites aux interventions professionnelles.

La planification anticipée du projet thérapeutique met le patient au centre de la réflexion pour lui permettre de participer jusqu’au bout aux décisions qui le concernent et, en cas d’incapacité, de désigner la personne significative qui pourra s’exprimer en son nom. Dans le cadre de son travail de doctorat, Laurence Séchaud a étudié ces questions tout spécifiquement avec et pour les personnes âgées résidant en EMS ainsi que leur famille. Une population auprès de laquelle les infirmiers et infirmières occupent une place centrale, puisqu’ils et elles leur dispensent des soins sur le long terme. Ces professionnels y jouent un rôle important d’accompagnement et de trait d’union entre les résidents, leurs proches et les différents membres de l’équipe de soins.