Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Julien Mages

Julien Mages

Julien Mages

Auteur et metteur en scène

Elève issu de la première volée de La Manufacture (Haute école de théâtre de Suisse romande), Julien Mages y poursuit ses études de comédien. Durant sa formation, il continue à écrire et à mettre en scène pour le théâtre. Cadre Division, La Mer du Nord puis Venoge Vision sont ainsi créés à La Manufacture. Cadre Division permettra la naissance du Collectif Division formé d’anciens élèves de la promotion de Julien Mages.

L’écriture de Julien Mages explore la division intérieure à travers les troubles mentaux, la marginalité, le péril des relations familiales. Cette dissection des maux humains est mise au service de l’intrigante question de la difficulté d’exister; pour Julien Mages, se poser la question de la division intérieure c’est aussi chercher son contraire: l’union. Dans le travail de Julien Mages, l’écriture et la mise en scène font partie d’une même démarche. La mise en scène est une continuité de l’écriture parce qu’elle s’impose comme l’écriture du sens dans un espace tridimensionnel.

Après ses études, Julien Mages crée le Triptyque Division en tant qu’auteur et metteur en scène: Cadre Division, au théâtre de l’Arsenic à Lausanne en septembre 2006, Division Familiale, au Théâtre du Moulin-Neuf à Aigle en

octobre 2007, et Division III, jaune oraison, au Théâtre de Poche à Genève en mai 2008. En tant que comédien, on a pu voir Julien Mages dans L’Eloge de la Faiblesse d’Alexandre Jollien. Il a également joué au Théâtre Barnabé, dans la comédie musicale Oliver Twist, ainsi que dans Mesure pour mesure de Shakespeare, par la Compagnie Voeffray-Vouilloz.

La Bourse Leenaards remise à Julien Mages lui permettra de poursuivre les deux étapes indissociables de son travail que sont l’écriture et la mise en scène. Quittant les thèmes de la folie et de la difficulté d’exister en tant qu’individu, Julien Mages abordera, dans son prochain spectacle, ceux de la dévotion et de la trahison sociale.
Le Jury