Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Jean-Michel Olivier

Jean-Michel Olivier

  • Culture
  • 2000

Jean-Michel Olivier

Ecrivain

Issu d’une vieille famille vaudoise, Jean-Michel Olivier est né en 1952 à Nyon. Il fait ses écoles à Genève et entre à la faculté des lettres où il obtient une licence de français, d’anglais et d’histoire de l’art. Il publie son mémoire de français sous le titre «Lautréamont: le texte du vampire» (prix Hentsch 1978). C’est le début d’une carrière littéraire où essais et textes de fiction alternent. Sur la photographie et l’art contemporain, il publie «La Toilette des images» (1981), «La Chambre noire» (1982), «René Feurer: l’empire de la couleur» (1984), «Virus de la photographie» (1991) et enfin «La Mon­tagne bleue» (1998). Il signe 5 romans, «L’Homme de cendre» (1987), «La Mémoire engloutie» (1990), «Le Voyage en hiver» (1994), «Les Innocents» (1996) et récemment «L’Amour fantôme» (1999), ainsi qu’un recueil de nouvelles, «Le Dernier mot» (1997). A l’automne 1995, il part pour les Etats-Unis et enseigne à l’Université d’Ann Arbor (Michigan) où il succède à Nicolas Bouvier en tant que professeur invité. Il reprend la route de l’Ouest deux ans plus tard à l’occasion du Salon du livre de Toronto afin d’y présenter «Le Dernier mot». Il a écrit plus d’une centaine d’articles critiques dans les journaux et revues suisses. Il est également le cofondateur de «Scènes magazine» (1986). Il reçoit en 1999 le Prix artistique de la ville de Nyon. Il vit aujourd’hui à Genève où il enseigne le français et l’anglais au Collège de Saussure.