Critères de soutien

Fermer la sélection

Appel à projets

Fermer la sélection
Claudia Ortoleva Bucher

Claudia Ortoleva Bucher

  • Âge et société
  • 2014

Claudia Ortoleva Bucher

Classification des profils cliniques de personnes âgées avec troubles cognitifs hospitalisées en psychogériatrie et identification des interventions infirmières qui leur sont associées.

Programme de doctorat en sciences infirmières de l’Ecole doctorale de la Faculté de biologie et de médecine de l’UNIL.

La «démence» est un terme générique qui regroupe de nombreuses pathologies caractérisées par une détérioration progressive des fonctions cognitives, fréquemment associée à des symptômes comportementaux et psychologiques ainsi qu’à un déclin fonctionnel. Au vu de l’ampleur actuelle et à venir du phénomène, des modèles de soins et de prise en charge spécifiques pour les populations concernées doivent être développés avec l’appui de la recherche, et ceci tant pour les situations de crise que pour une prise en charge sur le plus long terme, à domicile ou en institution.

C’est dans ce contexte que se situe le présent travail de thèse qui s’intéresse à la prise en charge des personnes âgées avec troubles cognitifs au sein du SUPAA – Service universitaire de psychiatrie de l’âge avancé du CHUV. Il s’agit d’une étude mixte dont les objectifs sont de développer et de valider une classification des profils cliniques afin d’ancrer un référentiel d’interventions infirmières qui leur sont associées. Il s’agira donc tout d’abord d’identifier ces profils cliniques à l’aide de modélisations basées sur les scores HONOS-65+ au moment de l’admission des personnes âgées au SUPAA. L’analyse de classification est une technique exploratoire dont l’objectif est de résumer les informations en regroupant les sujets en classes (ou clusters) de sorte à ce que les membres d’une même classe soient le plus similaires possibles. Les différentes classifications obtenues seront évaluée selon plusieurs critères dont la stabilité et la reproductibilité. Puis, il s’agira de décrire les trajectoires de soins entre l’entrée et la sortie de l’hôpital notamment par l’étude des interventions infirmières fournies à des patients présentant chacun des profils cliniques identifiés.

Associant une approche quantitative et une approche plus qualitative portant sur des cas particuliers, la démarche vise à mieux comprendre les interactions entre les profils des patients, les interventions au cours de leur prise en charge, les caractéristiques du système d’accueil (ici un hôpital universitaire) et les résultats thérapeutiques obtenus. Compte tenu de la grande hétérogénéité de la réalité clinique, les résultats attendus de cette recherche permettront de poursuivre la réflexion sur les pratiques en place et leur évolution dans le contexte spécifique d’un service universitaire de psychiatrie de l’âge avancé. La particularité de cette étude est qu’elle se base sur un travail interdisciplinaire incluant les soins infirmiers, la psychiatrie de l’âge avancé et la statistique.